Les derniers articles:

  • Conseil présidentiel de la science
    Conseil présidentiel de la science : rajouter du chaos à l’inquiétude Le président de la République a décidé de mettre en place un Conseil présidentiel de la science. Pourtant, n’est-ce pas, selon la constitution, le gouvernement qui détermine la politique de la nation ? N’y-a-t-il pas une ministre dont les attributions sont de ...
  • Séminaire CFE-CGC Nouvelle Aquitaine
    27-28 novembre 2023 le Secrétaire général du SNIRS participe au séminaire régional de la CFE-CGC Nouvelle Aquitaine. Échanges, débats, ateliers de travail pour faire progresser nos idées et renforcer les collaborations
  • 3 sièges en 22e section CNU
    La liste soutenue par la CFE-CGC obtient 3 sièges en 22e section du CNU Le SNIRS-CFE-CGC poursuit son implantation dans l’enseignement supérieur et les universités. Pour la première fois, la CFE-CGC était présente aux élections au Conseil national des universités (CNU). La liste indépendante soutenue par la CFE-CGC en 22e section (histoire ...
  • Montpellier : rencontre avec les personnels ESR
    Déplacement du Secrétaire général Du 7 au 9 novembre 2023, le Secrétaire général du SNIRS s’est rendu à Montpellier pour échanger avec les adhérents et les sympathisants du syndicat, à l’université de Montpellier, à celle de Paul Valéry et au CNRS. Il a été question des problématiques locales, de l’actualité budgétaire ...
  • Budget de l’ESR à l’Assemblée nationale
    Le SNIRS et le processus budgétaire 2024 : il faut donner du temps et des moyens à la recherche Le lundi 30 octobre 2023, la commission des finances de l’Assemblée nationale a voté un certain nombre d’amendements au budget 2024 dont 350 M€ de plus pour le “fonds exceptionnel de compensation” ...
  • Indice et charges nouvelles
    Revalorisation indiciaire et compensation des charges nouvelles A l’occasion de la préparation du budget 2024, le SNIRS-CFE-CGC appelle le gouvernement à mettre en œuvre une réelle revalorisation indiciaire s’il veut éviter une désaffection pour les métiers de la recherche et de l’enseignement supérieur. Le SNIRS-CFE-CGC dénonce par ailleurs une nouvelle fois la ...
  • Prix Nobel de physique
    Manque de souplesse et de perspectives de carrière, sous-financement chronique : l’attribution des récompenses internationales ne montre pas l’excellence de la France mais met en lumière ses handicaps face aux autres grandes puissances. Pierre Agostini, prix Nobel de Physique en 2023 a dû terminer sa carrière comme professeur au département de ...
  • A lire dans L’Express
    Le SNIRS dénonce la bureaucratisation au CNRS et dans les autres établissements de l’enseignement supérieur

Tous les articles