PEDR

Déclaration circulaire sur la PEDR, déclaration du SNIRS au CT CNRS du 10 mars 2015 :

Le SNIRS est partagé entre les bénéfices que cette mesure apportera au CNRS en permettant des recrutements de qualité et en faveur des nouveaux recrutés, en revalorisant leur salaire pour améliorer leurs conditions de vie, et le problème posé par l’obligation d’enseignement. Nous faisons remarquer que le temps d’enseignement demandé correspond  à un tiers de celui d’un professeur ce qui n’est pas négligeable et que certains pourraient avoir des difficultés pour réaliser ces enseignements ou équivalents selon l’université où ils se trouvent, toutes  ne proposant pas forcément l’enseignement dans leur discipline.

Le SNIRS craint que les jeunes chercheurs souffrent de cette disparité de traitement et préférerait que soit revu le système indemnitaire pour tous ».

Dans rubrique : carrières, emplois, rémunérations – nos actions

 

Laisser un commentaire