Intervention du SNIRS au CT – Systèmes d’information du CNRS

Communiqué du 15/06/2016

Le SNIRS alerte la Direction sur le fonctionnement des systèmes d’information au CNRS

Et en particulier sur RESEDA et la mise en œuvre de la GBCP

Déclaration du SNIRS au CT du 13 juin 2016

 

Nous avons été interpellés par des directeurs d’unités et des responsables administratifs sur les difficultés rencontrées.

On peut reconnaître que sur certains aspects la situation s’améliore un peu par rapport au début de l’année qui a été très difficile.

Cependant, les utilisateurs sont toujours inondés de messages au sujet de RESEDA qui est une application qui ouvre, referme constamment et met un temps fou à répondre une fois connectée.

 

Nous recueillons les témoignages d’administrateurs de laboratoires qui craquent car ils travaillent déjà 40/45 heures par semaine et perdent deux heures à deux heures et demie par jour car l’application ne fonctionne pas.

Des gestionnaires sont proches du burn-out et n’en peuvent plus face à ces constantes interruptions de service et aux difficultés techniques rencontrées.

Un exemple : l’impossibilité de rentrer les personnels universitaires dans RESEDA, et par voie de conséquence, plus d’accès à Simbad pour réserver les missions.

 

Le SNIRS demande qu’à l’avenir les moyens humains et matériels soient mobilisés afin que les applications fonctionnent dès leur mise en place

et que ce ne soient pas les utilisateurs, les laboratoires et les services qui fassent les frais des premiers tests, pendant des mois, voire des années, à chaque évolution technique.

 

Si vous souhaitez des informations sur les autres points abordés lors de ce CT et discuter à propos de nos chantiers en cours, contactez-nous !

 

Laisser un commentaire