Dossier mutualisations au CNRS

Le Comité Technique, re-convoqué le 4 novembre 2015 a émis un avis négatif unanime sur le projet de circulaire relative à la mutualisation des fonctions IT.

Voici l’explication de la position du SNIRS : Le SNIRS a proposé de nombreux amendements qui ont reçu un accueil favorable de la Direction.

Cependant, le SNIRS a voté contre ce projet pour les raisons suivantes :

– Absence de présentation de données sur la situation existante ;

– Refus de la Direction de soumettre ce texte pour expertise au CCHSCT malgré la demande unanime des organisations syndicales ;

– La mise devant le fait accompli : la consultation au sujet de ce document a eu lieu alors qu’il était déjà diffusé largement. http://snirs.fr/

Les représentants du SNIRS au CT ont été co-signataires d’un courrier au Président demandant le retrait de ce point de l’ordre du jour du Comité Technique du 20 octobre 2015.

Cette demande n’a pas été acceptée, ce qui a entraîné le boycott du CT par la plupart des organisations syndicales excepté le SNIRS.

En effet, le SNIRS a considéré qu’il était dans l’intérêt des agents de pouvoir formuler des propositions de modification de la circulaire présentée.

Le SNIRS a donc fait une déclaration officielle (que nous tenons à votre disposition) et transmis ses propositions à la direction du CNRS.

Faites-nous part de vos expériences à ce sujet !

 LIRE LES AMENDEMENTS DU SNIRS SUR LE PROJET DE CIRCULAIRE MUTUALISATION PROPOSE PAR LA DIRECTION

amendements-circulaire-mutualisation-fonctions-it

Nos interventions en Comité Technique – CT à propos de la  décision relative au service mutualisé entre les délégations du CNRS de la Région Ile-de-France

Ce projet de décision a été soumis pour la première fois à l’avis du CT le 9 juin 2015, pour création d’un service mutualisé d’Ile-de-France au 15 juillet 2015 !

Le SNIRS  a aussitôt exprimé de vives inquiétudes au sujet de cette réorganisation qui aura nécessairement un impact sur les conditions de travail et la carrière des agents concernés :

– Début de la mise en place au 15 juillet 2015 pour être finalisé le 30 juin 2016 : le délai est beaucoup trop court pour permettre aux agents de réfléchir, de candidater et de faire remonter les problèmes rencontrés !

– Cette nouvelle organisation ne rajoutera-t-elle pas une strate supplémentaire de supervision pour les agents et d’interlocuteurs pour les usagers des délégations régionales ?

– Que deviendront les responsables des services actuels qui ne seront pas retenus sur une fonction de chef de pôle ? Quelles seront les nouvelles fiches de postes pour les agents restant en Délégation régionale dont une partie de l’activité aura été enlevée ?

– Le SNIRS alerte sur le fait que la spécialisation des agents, dans les métiers administratifs n’est pas forcément bénéfique pour leur carrière ;

– Le SNIRS constate que la rédaction de la décision ouvre la porte à d’autres formes de mutualisation et demande à être alerté suffisamment à l’avance de tout autre projet.

Face à nos inquiétudes, la Direction nous a répondu que cette réorganisation était devenue inévitable pour plusieurs raisons : résorption d’une baisse des effectifs actée, rééquilibrage du volume de travail entre délégations et nouvelle répartition des portefeuilles de laboratoires entre délégations.  La Direction s’est engagée à tenir au courant le comité technique au fur et à mesure de la mise en place et a souligné l’existence de groupes de travail mis en place pour organiser la réflexion depuis deux ans ; l’accord des agents sera systématiquement recherché, la démarche est de recueillir des candidatures et non de procéder à des déplacements d’office. D’autre part, il nous est indiqué que l’on n’a jamais relevé de point de vigilance particulière en ce qui concerne l’avancement des agents trop spécialisés dans leur domaine.

Le SNIRS a indiqué qu’il y aurait eu possibilité de revoir les procédures et circuits pour éliminer certaines tâches effectuées en doublon afin de résorber le problème de la baisse des effectifs, ce qui aurait été moins traumatisant que de déplacer les agents et les obliger à candidater. Il nous a été répondu que cette démarche n’aurait pas suffi à résoudre les problèmes au niveau de l’Ile-de-France.

Ces réponses évasives et le manque de précisions de la Direction, les alertes des collègues concernés par la réorganisation et leur inquiétude grandissante nous ont amené à voter contre ce projet trop précipité, à deux reprises.

Le SNIRS a voté contre ce projet en CT du 9 juin 2015 et en CT du 23 juin 2015.

Nous tenons à exercer une vigilance particulière au niveau de cette réorganisation et vous remercions de nous faire remonter avis, positif ou négatif, tout problème, interrogation, afin que nous nous exprimions en votre nom lors des prochaines concertations.

Extrait de la décision relative au service mutualisé entre les délégations du CNRS de la Région Ile-de-France

 

Considérant le plan d’action 2012-2015 pour une organisation rénovée des fonctions supports de l’établissement ;

Considérant l’intérêt commun d’une collaboration renforcée entre les délégations d’Ile-de-France afin de développer les synergies, d’optimiser les compétences et les ressources des fonctions supports ;

DECIDE :

Art 1er – Il est créé, au sein de la délégation régionale Paris-Villejuif, un service mutualisé d’Ile-de-France à compter du 15 juillet 2015.

Art 2 – Le service mutualisé est structuré en pôles correspondant à des champs de compétences. Il est placé sous l’autorité du délégué régional de Paris-Villejuif, lequel peut être assisté d’un adjoint chargé de ce service.

Art 3 – A la date de création du service mutualisé, celui-ci intervient en matière d’achat, de formation permanente, de systèmes d’information et de patrimoine et logistique, dans le cadre d’une répartition entre les compétences exercées par ce service et celles exercées par les délégations régionales.

Art 4 – Le délégué régional de Paris-Villejuif est chargé du pilotage, de la coordination et de la mise en oeuvre des compétences mutualisées entre les délégations régionales d’Ile-de-France

 

 

Laisser un commentaire