LPPR et retraites

Motion du SNIRS CFE-CGC

Au moment où le gouvernement brandit le fameux 49.3 sur un projet de loi retraite qui modifie en profondeur notre modèle social, les personnels de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (ESR) s’interrogent sur leur avenir (loi de programmation pluriannuelle pour la recherche (LPPR) en préparation) et de manière subséquente sur leur retraite.

Les chercheurs, enseignants chercheurs, BIATSS et IT sont prêts à s’adapter aux réformes en cours et à participer à un effort national pour donner une nouvelle dimension à la recherche française mais ils ne peuvent pas le faire dans les conditions de contrainte financière actuelles (personnelles et structurelles) et en l’absence de ressources humaines suffisantes.

Ils dénoncent les conséquences du projet de loi sur les retraites qui nie les spécificités du monde de la recherche (entrée tardive dans l’emploi, carrières courtes, contrats précaires, niveaux faibles de rémunération). Lire la suite

Réforme des retraites: opacité et obstination gouvernementales

Au bout de plus d’un mois de mobilisation contre la réforme des retraites, François Hommeril président de la CFE-CGC, et les militants et sympathisants CFE-CGC, ont défilé, jeudi 16 janvier, à Paris et en province. De nombreux cortèges réunissant l’intersyndicale  ont, comme les 5 et 17 décembre 2019, et les 9 et 11 janvier 2020, réclamé le retrait du projet. Malgré de multiples réunions de concertation, les échanges et les propositions de la CFE-CGC pour faire évoluer le projet, rien n’a bougé : le gouvernement campe sur ses positions, alors que  le projet répond à un objectif unique: faire baisser le poids des pensions dans le PIB et par là-même faire baisser le montant des pensions.