Enquête rentrée universitaire 2020-2021

A l’initiative de la section de Bordeaux, le SNIRS CFE-CGC lance une enquête auprès des enseignants universitaire. 

Questionnaire SNIRS rentrée universitaire 2020 2021

Après les annonces du chef de l’Etat, il faut maintenant envisager la rentrée universitaire prochaine. Dans ces circonstances, il paraît nécessaire de faire un état des lieux.

Contact : Laurent Coste, Professeur d’Histoire moderne à l’Université Bordeaux Montaigne, Délégué national du SNIRS à l’Enseignement supérieur, snirs-cfecgc@syndicats.cnrs.fr

 

LPPR et retraites

Motion du SNIRS CFE-CGC

Au moment où le gouvernement brandit le fameux 49.3 sur un projet de loi retraite qui modifie en profondeur notre modèle social, les personnels de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (ESR) s’interrogent sur leur avenir (loi de programmation pluriannuelle pour la recherche (LPPR) en préparation) et de manière subséquente sur leur retraite.

Les chercheurs, enseignants chercheurs, BIATSS et IT sont prêts à s’adapter aux réformes en cours et à participer à un effort national pour donner une nouvelle dimension à la recherche française mais ils ne peuvent pas le faire dans les conditions de contrainte financière actuelles (personnelles et structurelles) et en l’absence de ressources humaines suffisantes.

Ils dénoncent les conséquences du projet de loi sur les retraites qui nie les spécificités du monde de la recherche (entrée tardive dans l’emploi, carrières courtes, contrats précaires, niveaux faibles de rémunération). Lire la suite

Opposition aux projets loi concernant la programmation pluri-annuelle de la recherche

L’université Bordeaux Montaigne se mobilise contre les projets gouvernementaux:

Motion adoptée à l’unanimité par le CA vendredi 24 janvier :

“Réuni le 24 janvier 2020, le conseil d’administration de l’Université Bordeaux Montaigne fait part de son opposition la plus ferme à la philosophie qui anime les propositions contenues dans les rapports préalables au projet de loi de programmation pluriannuelle de la recherche.”Motion adoptée à l’unanimité par le CT le 27 janvier 2020 :

“Réuni le 27 janvier 2020, le comité technique de l’Université Bordeaux Montaigne fait part de son opposition la plus ferme à la philosophie qui anime les propositions contenues dans les rapports préalables au projet de loi de programmation pluriannuelle de la recherche.”